Chroniques,  Polar

Avis | After Anna – Alex Lake

Résumé :

“Tu te réjouis : tout s’est passé comme sur des roulettes, tu as bien mené ton travail d’observation, la petite fille est désormais avec toi. Oh, tu as dû la droguer légèrement, mais ça ira. Que le jeu commence.”
Une enfant de 5 ans disparue, kidnappée à la sortie de son école. Des policiers sans aucune piste, des parents au-delà de la douleur. Une enfant perdue à jamais, peut-être morte, peut-être pire…
C’est alors qu’une semaine après son enlèvement, la petite fille réapparaît, sans aucun souvenir. Et pour sa mère, c’est, à cet instant, le début du cauchemar…

Avis :

Ce livre était mon premier thriller. N’étant jamais emballée par le ce genre-là, je me suis quand même lancée pour deux raisons. Tout d’abord j’aime beaucoup le côté attendrissant et innocent des enfants ; et puis l’histoire ne s’arrête pas là, car dans la deuxième partie elle réapparaît sans aucun souvenir. Bizarrement, j’étais plus intriguée par ce fait là plutôt que de savoir qui l’avait enlevée.

Et franchement je suis très déçue par ce roman car je m’attendais à être surprise, et menée en bateau par l’auteur. Cependant j’avais déjà tout deviné dès le début. Il faut aussi savoir que l’enfant ne parle pas dans ce roman (ou très peu je ne me souviens plus très bien), donc le côté attendrissant n’est pas présent.

Mais on se prend quand même d’empathie pour la mère qui passe un moment plus que difficile : l’enlèvement de sa fille, le divorce avec son mari, sa belle-mère qui est une véritable plaie et les médias qui ne font rien de plus que de la faire culpabiliser encore plus.

Par contre j’ai quand même lu ce livre d’une traite, je n’ai pas vu le temps passer en tournant les pages, ce qui est quand même un point très positif pour moi. Je dirais qu’il est très facile à lire, et très fluide. Le fait qu’il y ai une double narration (la mère et le kidnappeur) donne du rythme, et fait que l’on ne s’ennuie pas. Cela donne cette sensation de : « aller encore un chapitre ».

Auteur : Alex Lake

Éditeur : J’ai lu

Pages : 448

Ma note : 6/10

Quelle importance, maintenant ? Les miettes, le bazar, l’heure du coucher ? On perd tellement de temps à s’inquiéter pour toutes ces petites choses sans conséquence, mais on laisse celles qui comptent nous filer entre les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *