Chroniques,  Contemporaine

Avis | Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Résumé:

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

 

Avis:

Le sentiment que j’ai ressenti en fermant ce livre est la frustration et un peu de déception. J’ai lu ce livre dans le cadre du Cold Winter Challenge dans la catégorie “Marcher dans la neige” (littérature de voyage, grands espaces, nature). Je me suis dit que ce livre allait parfaitement coller au thème car leur voyage se passe en Scandinavie. Je m’attendais donc à voyager à travers de grands espaces et à voir de la neige. Or ce n’était pas du tout le cas (c’est sûrement de ma faute après tout). Il y a quelques passages où le paysage est décrit mais pas assez à mon goût.

En fait, l’intrigue principale ici est le côté “humain” du voyage. Anna, qui a de gros soucis financiers, décide d’emmener ses filles Chloé et Lily afin de renouer les liens familiaux qui se sont perdus au fil des années. Les trois personnages vont alors rencontrer d’autres personnes sur leur route, chacun ayant son propre rôle dans l’histoire. Au final, l’histoire est touchante et on se l’approprie facilement car ce sont des soucis du quotidien.

Le premier personnage qui m’a beaucoup fait rire et m’a attendrie est Lily, la petite de 12 ans (je ne sais pas pourquoi mais dans ma tête j’imaginais qu’elle avait plutôt 8 ans). Lily est le rayon de soleil de l’histoire. Son innocence touche tout le monde. C’est une enfant intelligente qui sert de lien entre les autres membres.

Quand à Chloé, c’est une adolescente perdue entre les histoires d’amour et de famille. Elle ne sait pas comment s’y prendre avec les garçons et entretient des relations très difficiles avec sa mère. Elle lui reproche certaines choses, des choses qu’Anna va essayer de résoudre pendant ce voyage.

Au final c’est un livre très facile et rapide à lire (j’ai lu les 130 premières pages d’une traite, sans m’en rendre compte). Les chapitres sont très très courts (en moyenne 3-4 pages), ce qui fait que l’on se dit tout le temps “c’est le dernier, après j’arrête”. Les chapitres sont alternés entre les points de vue d’Anna, de Chloé et de Lily, ce qui fait que l’on ressent leurs émotions. En conclusion j’ai beaucoup aimé ce livre même si malheureusement je m’attendais à autre chose. Je l’aurais sûrement plus apprécié si j’avais été au courant de tout cela.

 

Pages: 350

Éditeur: France Loisir

 

Ma note: 15/20

 

 

“Si ça se trouve c’est pas mes règles, c’est une hémorragie cérébrale qui coule par le bas, à cause du ballon dans la tête, et demain je serai morte.”

 

“Pourquoi tu pleures ? C’est à cause de maître Corbeau ?

– Maître Renard, corrige-t-il. J’allais partir, je vous souhaite une bonne journée.

Lily glisse sa tête dans l’entrebâillement et lui lance:

– Votre plumage est pas mal, mais votre ramage pue le fromage !

Puis elle enfile sa doudoune et son sac à dos et disparaît à son tour.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *