Chroniques,  Contemporaine

Avis | La danse hésitante des flocons de neige – Sarah Morgan

Résumé:

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

 

Avis:

En général, j’ai bien aimé ce roman. Il y a eu des choses que j’ai adorées, et certaines un peu moins.

En tout premier, j’ai adoré l’univers dans lequel on est plongés, et je pense que c’est ce qui fait tout son charme. Snow Cristal est vraiment une bulle magique. Tous les clichés sont là, mais on les adore tous: la neige, les chalets, la maison familiale décorée du sol au plafond, des rencontres avec la faune sauvage, des chocolats chauds etc. Tout fait envie, et on a juste envie d’y passer les vacances !

J’ai bien aimé aussi que les personnages secondaires soient bien développés. Ça nous donne l’impression que tout est bien construit, et on se sent comme chez nous. Et surtout, on a envie de lire la suite pour les retrouver. En effet, ils sont développés, mais pas trop non plus, ce qui leur donne un côté mystérieux. Ils mènent tous une vie différente ce qui nous donne envie de voir Snow Cristal de leur propre perspective.

Quand aux deux personnages principaux, j’aurais aimé plus: plus de aime-moi-je-te-fuis, plus d’humour, plus de profondeur dans leur relation. Ils sont tous les deux assez « renfermés » sentimentalement et sont focus sur leur travail. C’est une romance clichée à l’eau de rose, donc un peu plus d’humour ou de sarcasme de la part de Jackson aurait rendu l’histoire plus croustillante (je parle en tant que New Romance addict :’)). Malgré tout, les deux ont quand même du répondant et c’est plaisant à lire.

Pour conclure, l’histoire est plus que dépaysante, on est projetés dans un décor d’hiver parfait. L’histoire est très rapide à lire, l’écriture est très fluide et on ne voit pas le temps passer. C’est parfait pour se détendre et pour se « mettre dans le bain » des périodes de fêtes.

 

Pages: 505

Éditeur: Harlequin

Date: 1 Octobre 2014

 

Ma note: 16/20

 

 

« — (…) Je suis impatiente de me lancer, même si je pense que j’aurais probablement une préférence pour les… euh… pentes plates.
Il haussa les sourcils.
— Les pentes plates ?
De la main, elle traça une inclinaison imaginaire.
— Rien de trop terrifiant, quoi.
Il se frotta la mâchoire, et elle le soupçonna de dissimuler un sourire.
— Bien. Vous êtes prête à partir à l’assaut des pentes à dénivelé zéro. J’admire votre dévouement professionnel. « 

 

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *