Chroniques,  Fantasy

Avis | Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Résumé:

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

 

Avis:

C’est le tout premier livre Fantasy que je lis, je me suis enfin lancée dans cette saga qui a tant d’avis positifs.

J’ai énormément aimé le début. Déjà, la plume de l’autrice m’a époustouflée, le roman est magnifiquement bien écrit sans être trop dur à lire. Puis, l’univers dans lequel on est plongés m’a énormément plu. On commence à voyager et les paysages sont tellement bien décrits qu’on a des étoiles plein les yeux.

Cependant, vers le milieu du roman j’ai ressenti ces « longueurs » dont j’ai entendu parlé dans certains avis. Ophélie se retrouve alors dans une situation qu’elle n’avait pas prévue ni désirée, mais malheureusement je n’ai pas trop accroché à ce moment de l’histoire (qui dure jusqu’à la fin du roman). L’endroit est très mystérieux et fait assez froid dans le dos à certains moments.

Quant à Thorn, j’ai bien aimé son personnage même si dans le tome 1 il ne se dévoile pas trop (pas du tout même). C’est un personnage énigmatique et secret, mais il se dévoile quand même un peu, tout doucement.

Pour conclure, ce tome 1 sert à poser les bases et cela se ressent. On y découvre un peu l’univers ainsi que les personnages, les clans, et la vie courante animée par les querelles entre familles. On vit tout à travers les yeux d’Ophélie qui est elle-même perdue dans cette nouvelle vie. Par ce fait, on ressent toutes ses émotions, notamment la peur et la crainte de ce nouvel endroit. Mais il faut malgré tout rester la tête haute et affronter ces dangers qui se mettent sur son chemin.

 

Pages: 569

Editeur: Folio

Date: 10 Mai 2016

 

Ma note: 15,5/20

 

« Lire un objet ça demande de s’oublier un peu pour laisser la place au passé d’un autre. Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même. »

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *