Chroniques,  New romance

Avis | Jusqu’au crépuscule de l’été – Céline Musmeaux

Résumé:

« À vingt ans, on se pense indestructibles, mais sommes-nous prêts à affronter le pire ? »

Installée sur une serviette, un magazine à la main, Noémie ne craint pas de passer ses vacances à la plage seule. Au contraire, elle espère y faire de nombreuses rencontres.

Son vœu est exaucé lorsqu’un homme trébuche sur elle en rattrapant un ballon. Au lieu de se plaindre, elle préfère en rire, ce qui attire tout de suite l’attention de ce maladroit.

Après un court échange de banalités, Noémie se laisse embarquer par l’excentrique Clément. Il lui présente son meilleur ami, Nolan, avant de lui proposer de se joindre à eux. Très rapidement, Noémie comprend qu’elle vient de faire la rencontre qu’elle attendait. Prise entre deux hommes intrépides, elle n’hésite pas à prendre des risques et à repousser ses limites.

Que cachent les sourires de Clément ? Que dissimule la froideur de Nolan ? Noémie se lance dans l’aventure de sa vie…

 

Avis:

Après un coup de coeur pour Après elle, j’ai enchainé avec ce roman que l’on m’a chaudement recommandé.

On suit ici Noémie qui, après un coup de tête, part à Ibiza toute seule. Là-bas, elle va rencontrer deux jeunes hommes de son âge: Clément et Nolan. Ces deux meilleurs amis sont complètement différents. Clément est très sociable et solaire. Quant à Nolan, il est plutôt ronchon et mystérieux. Elle va quand même se prendre d’amitié pour eux et décide de passer ses vacances avec eux.

J’ai beaucoup aimé Noémie, qui est plutôt bon enfant, intrépide et aventurière. C’est vrai qu’elle aurait pu se méfier un peu plus des deux garçons, mais son caractère fait qu’elle agit parfois sans réfléchir. Clément est le bout en train du trio, et va même parfois jusqu’à se mettre en danger. C’est le personnage qui nous donne le sourire tout au long du livre (enfin…). Nolan, lui, est très responsable et n’aime pas le danger. C’est une personne qui cache sous sa carapace une sensibilité touchante.

L’amitié entre ces trois personnes est quelque chose de fort. C’est vrai que ça peut paraître assez rapide au premier abord. Ils sont directement très tactiles entre eux, mais après tout l’été ne dure que deux mois.

Ce roman est à 100% un roman d’été. Les paysages font rêver, la maison, la plage, je me suis imaginée partout. Ils font aussi beaucoup d’activités telles que de la plongée. Et j’avoue que cela fait beaucoup de bien, surtout en ce moment pendant cette période de confinement. :’)

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé cette histoire. Je l’ai trouvé addictive (un peu moins que Après elle) et je l’ai lue en moins de 24 heures. Même si j’ai trouvé quelques longueurs dans la deuxième partie, ce roman m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. J’ai beaucoup aimé mon voyage dans cette histoire estivale. J’y ai lâché beaucoup de sourires mais aussi beaucoup de larmes.

 

Pages: 340

Édition: Nymphalis

Date: 15 Juillet 2019

 

Ma note: 16/20

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *