Chroniques,  New romance

Avis | Maybe Now – Colleen Hoover

Résumé:

L’amitié est aussi précieuse que l’amour.

Ridge et Sydney ont trouvé l’amour, malgré tous les obstacles qui s’étaient dressés entre eux, dans Maybe Someday.

Leur histoire, ainsi que celle de tous leurs amis, se poursuit maintenant.

Ridge et Sydney sont profondément amoureux mais il reste des questions non résolues. Comment vivre tranquillement alors que Maggie, l’ex de Ridge est maintenant seule et doit faire face à ses graves problèmes de santé sans aucune aide ? Si Sydney s’en veut toujours d’avoir été la cause de la séparation de Ridge et Maggie, elle a du mal à accepter ce qui les lie encore.

Quant à Maggie, elle a toujours été consciente que sa pathologie réduirait son espérance de vie mais doit-elle se refuser toute chance de bonheur ?

Ridge et Sydney et Maggie continuent leur vie, ensemble ou de leur côté, au milieu de leurs amis, toujours aussi drôles et déjantés et dans une atmosphère musicale, celle du groupe de Ridge et son frère.

 

Avis:

Après deux ans d’attente, j’ai enfin lu et terminé ce troisième tome. Et pour être honnête, mes sentiments sont assez confus.

Dans ce tome on suit plusieurs histoires: le couple Sydney/Ridge, l’histoire de Maggie, l’histoire de Jake (un nouveau personnage), et le couple Bridgette/Warren prend aussi une grosse place dans l’histoire. Il y a quatre points de vue: Sydney, Ridge, Maggie et Jake. Et le fait qu’on suive à la fois Sydney et Maggie ajoute quelque chose d’assez original car on a les deux points de vue par rapport au fait que Ridge ait trompé Maggie. Car oui, même si dans le tome 1 on se prend d’affection pour Sydney, ici on se met dans la peau de Maggie, et elle est loin d’avoir une vie facile.

Ce roman est donc un roman d’amour, d’amitié et surtout de pardon. Il apporte une dimension assez spéciale à l’histoire car nous sommes obligés, en tant que lecteur, de prendre du recul afin de nous mettre à la place de Sydney ET de Maggie. D’autant plus que Maggie est toujours très présente dans la vie de Ridge et de Warren. C’est donc à Sydney de prendre sur elle et de comprendre la situation. Ridge doit aussi faire attention à son comportement afin d’être respectueux envers les deux femmes. En gros: tout le monde marche sur des oeufs. Par contre j’ai beaucoup aimé le duo Sydney/Bridgette qui est assez hors du commun. Et même si les embrouilles entre Warren et Bridgette sont parfois assez gonflantes, celle-ci m’a beaucoup fait rire.

Par rapport à Maggie, c’est un personnage très complexe. J’ai beaucoup aimé la découvrir, même si elle m’est parfois sortie par les yeux. Elle masque ses faiblesses par des comportements assez enfantins, quitte à créer des problèmes dans son entourage. Mais d’un autre côté c’est difficile de se mettre à sa place à cause de ses problèmes de santé. Par contre j’ai énormément aimé sa rencontre avec Jake, qui est un personnage que j’ai énormément aimé.

On arrive donc aux reproches que je pourrais faire à ce roman. Tout d’abord, je l’ai trouvé beaucoup trop court pour toutes ces histoires croisées. Certaines parties étaient donc laissées à l’abandon, notamment l’histoire Maggie/Jake. Je pense que j’aurais aimé avoir un tome entier consacré à leur histoire. Jake est un personnage que j’aurais vraiment eu envie de découvrir davantage. Aussi, je ne pensais pas du tout que ce roman finirait comme cela. En fait, je n’arrive pas à me dire qu’il n’y aura pas de suite.

Après toutes ces remarques, j’en tire une conclusion personnelle: peut-être que Colleen Hoover n’a pas voulu faire un roman comme les autres. Au contraire, cette histoire nous apporte beaucoup de messages et nous permet de nous remettre en question. En effet, nous sommes obligés d’avoir une certaine empathie pour comprendre les actes de Maggie, et une certaine sagesse pour accepter le fait (tout comme Sydney) qu’elle soit encore aussi présente dans la vie de Ridge. Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce roman même si je suis frustrée de la tournure que ça a pris.

 

Pages: 357

Édition: Hugo Roman

Date: 4 Juin 2020

 

Ma note: 17/20

 

PS: Merci Hugo Roman pour l’envoi !

 

 

« Du bout des doigts, il trace des cercles délicats sur mon poignet. Je déglutis en espérant qu’il ne se rend pas compte de ce que ça fait à mon pouls.

– C’est le coeur avant tout, poursuit-il, qui rend conscient de l’attirance physique. Les battements s’accélèrent. Ils tapent plus fort dans la poitrine à mesure qu’on approche de la personne qui nous attire.

Il appuie fermement sur mon poignet, attend quelques secondes en souriant; je me doute que c’est parce que mon pouls a totalement changé de rythme depuis qu’on s’est lancés dans cette conversation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *