Chroniques,  New romance

Avis | Briar Université 2 – Elle Kennedy

Résumé:

Brenna, la fille de l’entraîneur de l’équipe de hockey de Briar, a un caractère bien trempé. Elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds et se fiche totalement de ce que les gens pensent d’elle.

Le problème, c’est qu’elle a besoin de l’appui de Jake Connelly, l’attaquant vedette de Harvard – l’équipe ennemie ! – pour obtenir un stage à la télévision, sur une chaîne spécialisée.

Le jeune homme sexy ne lui facilite pas la tâche. Il réclame un vrai rendez-vous pour toutes les fois où il devra jouer le rôle du petit ami.

Mais sortir avec l’ennemi, aussi attirant soit-il, lui ferait prendre un gros risque…

 

« Ca semble cruel, mais parfois les gens ont besoin de vraiment toucher le fond pour que les choses changent. On ne peut pas toujours aller à leur rescousse. Ils ont besoin de s’en sortir seuls. »

 

Avis:

Un tome deux beaucoup plus addictif que le tome un !

On suit ici Brenna, étudiante à Briar et fille de l’entraineur de hockey qui va rencontrer Jake, étudiant et joueur de hockey à Harvard. Vous l’aurez compris: les deux personnages appartiennent à deux « clans » différents. Et c’est ça qui va pimenter leur relation, qu’ils devront cacher aux autres !

J’ai beaucoup aimé Brenna qui n’a pas la langue dans sa poche. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et a un caractère bien trempé. Elle adore séduire les hommes et aucun n’est indifférent à elle. Et tout ça, elle en est bien consciente et n’hésite pas à en jouer. Quant à Jake, il est l’archétype du sportif populaire adulé par les femmes. Cependant, quand on apprend à le connaitre, on se rend contre qu’il a un grand coeur et qu’il est très touchant.

J’ai beaucoup aimé la romance entre les deux personnages, qui est ni trop lente ni trop rapide. On retrouve le style de romance « faux couple » du tome 1 de Off Campus, que j’ai adoré. C’est aussi une romance interdite car leurs places respectives au sein de leurs équipes de hockey les empêchent de se montrer ensemble, d’autant plus que l’on découvre la rivalité entre les deux entraineurs.

En parallèle, on suit la vie étudiante/professionnelle de Jake et Brenna. En effet, Brenna rêve de devenir présentatrice sportive et cherche un stage dans ce domaine. Aussi, on remarque clairement que l’autrice dénonce dans cette saga la misogynie et le harcèlement sexuel au travail. Heureusement, l’héroïne a beaucoup de caractère et on ne peut qu’admirer son acharnement.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé (voire préféré) le tome deux de cette saga. La romance interdite est addictive mais aussi très drôle. Les personnages sont très bien construits et très attachants. Il y a plusieurs histoires de fond, telles que le stage de Brenna, les difficultés familiales des deux protagonistes ou encore l’apparition d’une jeune femme déterminée à séduire Hollis, un des colocataires de Fitz. On va donc retrouver le « quatuor » Fitz / Hollis / Hunter / Summer, ce qui m’a fait énormément plaisir ! Il me tarde de lire le tome trois.

 

Pages: 554

Édition: Hugo Poche

Date: 18 juin 2020

 

Ma note: 17,5/20

 

 

« Parfois, les gens ne s’aiment pas, tu sais. Il va falloir t’y faire. Des gens vont te détester, parce que tu leur as fait du mal, que ç’ait été intentionnel ou pas. D’autres vont te détester, parce qu’ils n’aiment pas ta personnalité, ta façon de marcher ou n’importe quelle connerie qui leur viendra à l’esprit. Et puis, il y a des gens qui te détesteront sans raison, mais ceux-là sont vraiment tordus. En fin de compte, la vie est ainsi. Tout le monde ne peut pas t’aimer, de la même façon que tu n’aimes pas tout le monde. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *