Chroniques

Avis | Palomino – Danielle Steel

Résumé:

L’argent, la séduction, la réussite professionnelle… Tout sourit à Samantha, créatrice publicitaire à New York, jusqu’au jour où John, son mari, présentateur vedette de la télévision, la quitte brusquement pour une autre.
Abattue, déboussolée, elle se réfugie dans le ranch californien d’une amie.

Là, en renouant avec une passion de son adolescence pour les chevaux, elle rencontre Tate Jordan, rude et fier cow-boy, qui la fait retrouver la joie de vivre… avant de s’enfuir inexplicablement.

Seule à nouveau, victime d’un terrible accident, il lui faudra se battre pour redonner un sens et pouvoir à nouveau croire au bonheur.

 

« Je le déteste, parfois. Mais la plupart du temps, il me manque, et je me demande si elle s’occupe bien de lui. »

 

Avis:

Après un coup de coeur pour La duchesse, je me suis lancée dans ce roman, étant une fervente amatrice d’équitation.

On suit ici Samantha qui, après sa rupture avec John, prend des vacances dans le ranch d’une vieille amie. Ce ranch, cela faisait des années qu’elle n’y était pas allée. Elle va donc retrouver de vieilles connaissances et rencontrer de nouvelles personnes, tel que Tate Jordan, un cow-boy aux aspects mystérieux.

Pour commencer, je tiens à souligner que la plume de Danielle Steel est encore une fois époustouflante. Malgré le langage soutenu, l’histoire est d’une fluidité impressionnante. En bref, cela coule comme de l’eau de source. C’est un charme que l’on ne peut enlever à l’autrice.

Par rapport à l’histoire, je l’ai bien aimée. Malgré que je commençais à trouver un peu le temps long à la fin, je me suis laissée happer par l’histoire. Comme d’habitude, nous suivons l’histoire de Samantha au fil des années, même si la majeure partie du roman est concentrée sur ses vacances au ranch et son histoire avec Tate.

Car oui, on se doute bien qu’une histoire va naître entre Tate et Samantha. Il y a donc un côté romance que j’ai beaucoup apprécié. Étant fan de new romances, celle-ci est beaucoup plus lente. Mais cela ne m’a pas dérangée, au contraire, car le roman n’est pas concentré sur l’histoire d’amour entre les deux personnages, malgré que l’on suit les hauts et les bas de cette histoire.

En effet, on suit principalement le rétablissement et l’évolution de l’héroïne. Et pour cela, beaucoup d’éléments vont jouer. On a d’abord des histoires d’amitié, avec Caroline par exemple, la propriétaire du ranch. Celle-ci, de part son âge, est un véritable mentor pour Sam. Elle l’aide dans ses choix et nous donne par la même occasion des leçons de vie.

Enfin, j’ai énormément apprécié l’univers dans lequel on est plongés. Tout d’abord car l’équitation est ma passion depuis toute petite, mais aussi car les descriptions sont très bien instaurées. Il y en a ni trop peu, ni trop, tout juste pour se laisser emporté par l’histoire. Je n’en dirais pas plus pour laisser la surprise aux prochains lecteurs, mais il se passe beaucoup de choses, bonnes comme mauvaises. De plus, la plupart de l’histoire se passe en hiver, notamment pendant la période des fêtes. C’est donc un carton plein pour moi.

 

Pages: 416

Édition: Pocket

Date: 4 Mai 2016

 

Ma note: 15,5/20

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *