Chroniques,  Fantasy

Avis | L’apprenti épouvanteur (1) – Joseph Delanay

Résumé

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. À treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

 

« Une ombre, c’est un reflet dans l’étang de la mémoire. »

 

Avis

Ce roman fut une belle surprise car je ne suis pas fan de Fantasy (je n’en lis tout simplement jamais), mais je me suis laissée tenter dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge.

On suit ici Tom qui, a 13 ans, a l’opportunité de devenir l’apprenti de l’Épouvanteur actuel. Mais pour cela, il doit quitter sa maison, sa ferme et sa famille. Cependant, il y est forcé par sa mère car il est le septième fils d’un septième fils, ce qui est donc un critère car il a un don: voir les êtres maléfiques. Il va donc commencer son apprentissage, non sans craintes. En effet, cette histoire a des aspects effrayants, mais cela est écrit en quatrième de couverture.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est l’univers dans lequel on est plongés. Je trouve que l’auteur a une très belle plume, et il a le don de faire des descriptions dans lesquelles on arrive facilement à se plonger. On vit vraiment à travers le personnage (le roman est écrit à la première personne), et la saga est très bien introduite par la découverte de ce monde. Tom découvre le métier mais aussi le lieu dans lequel il va habiter, tout simplement.

Cette nouvelle ville est habitée par plein de personnes différentes, étranges ou non. J’ai beaucoup aimé les personnages, notamment l’Épouvanteur. Je l’aurais imaginé plus effrayant, mais il est très pédagogue et altruiste. Tom est un jeune garçon d’abord apeuré et qui va faire des erreurs. Ces erreurs servent de leçon, ce qui est très intéressant. Par contre, j’ai trouvé la maman et le grand frère de Tom très froids et méchants, mais on sent que l’auteur a bien travaillé ses personnages, et je sais qu’on en apprend plus sur eux dans le tome 2.

Enfin, les histoires de « chasse à la sorcière » ne m’ont pas emballée plus que ça au début, mais cela crée du rythme et du suspens. Après tout, qui serait serein dans cette situation ? On sent que l’univers est plus complexe que ce qui est décrit dans le tome 1, et cela me pousse à continuer la saga.

 

Pages: 276

Édition: Bayard

Date: 2010

 

Ma note: 15/20

 

« L’Épouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable. »

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *