Chroniques,  Romance

Avis | N’oublie pas les chocolats – Tamara Balliana

Résumé

Elle n’a jamais cru au Père Noël.
Il n’a jamais cessé de l’attendre.

Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que les gens autour d’elle cessent de se comporter comme des elfes surexcités et redeviennent des adultes. Alors, quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule… au magasin de jouets de son village d’Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime les chocolats, non ?

Gabriel adore les fêtes de fin d’année. Il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.

 

Avis

Une romance de Noël digne d’un téléfilm romantique !

On suit ici Devi qui, après avoir perdu son emploi, postule à un poste de vendeur dans un magasin de jouet. Bien sûr, comme elle déteste Noël, elle le fait sans aucune joie. Mais le directeur, Gabriel, est intrigué par cette jeune femme. Il va donc lui offrir le poste, sans aucune hésitation.

Pour commencer, j’ai bien aimé les personnages. Dévi est souvent ronchonne car elle déteste absolument tout ce qui se rapporte à Noël, donc la période n’est pas forcément propice à son bonheur. Mais elle est quand même attachante et drôle ! C’est tout le contraire de Gabriel, qui lui est un fanatique des fêtes de fin d’année. Il ne sort jamais sans son pull de Noël et regarde même des téléfilms romantiques ! J’ai trouvé ça original car c’est souvent l’inverse que l’on voit dans les comédies romantiques de Noël. Même si au final, ce n’est pas forcément le profil type que j’aime chez un personnage masculin. Je l’ai trouvé un peu trop “gentillet”, trop parfait.

Par rapport à la romance, je l’ai bien aimé aussi, même si comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas mon schéma de prédilection. Gabriel est directement attiré par Dévi et il n’y a pas réellement de tension amoureuse. Cependant la romance est mignonne.

Pour conclure, ce roman pourrait être clairement diffusé comme téléfilm de Noël. Il y a absolument tous les ingrédients: les pulls de Noël, le marché de Noël, la parade de Saint Nicolas, les cadeaux et les chocolats. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé le fait que l’autrice explore ce sujet. J’ai aussi beaucoup aimé la plume de l’autrice et l’humour qu’elle a mis dans cette histoire. C’est une romance doudou, mignonne, typique d’une comédie romantique !

 

Pages: 363

Édition: Hugo Poche

Date: 8 octobre 2020

 

Ma note: 15/20

 

 

« Vous savez qui est plus difficile à rencontrer que le Père Noël ? Devi Dupont. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *