Chroniques,  New romance

Avis | Love & Rehab – Jay Crownover

Résumé

” J’aurais préféré mourir plutôt que d’avouer que quelque chose m’intriguait chez lui, au-delà de son addiction. “

Elle a été la seule à reconnaître les signes qui ne trompent pas : Cable James McCaffrey, si cool et populaire, est en fait un junkie au bord de l’autodestruction. Affton a trop souffert de l’addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l’alerte.

Quand la mère de Cable apprend qu’une personne est assez naïve pour se préoccuper sincèrement de son fils, elle s’empresse de faire une proposition à Affton : passer l’été en compagnie de Cable dans une villa du bord de la mer et s’assurer qu’il ne retombe pas dans la drogue. Un service qu’elle saura payer suffisamment généreusement pour permettre à Affton d’étudier dans l’université de ses rêves.

Comment refuser ? Affton en est incapable, même en sachant pertinemment que Cable va détester ce projet. Et, surtout, que ce garçon, aussi odieux soit-il, est susceptible de développer chez elle une tout autre forme d’addiction, peut-être plus dangereuse encore…

 

“Ses billes noires étaient parfaites pour cacher des secrets, mais en y regardant de plus près, on pouvait y lire la tempête qui déferlait dans tout son être. Il y avait des ombres dans ses yeux, et elles étaient en guerre avec lui.”

 

Avis

Ce livre a été un gros coup de coeur !

On suit ici Affton qui, des mois après avoir dénoncé Cable par rapport à la drogue, se voit proposer de le surveiller pendant tout l’été. À la clé: de quoi payer ses études. C’est un compromis qui a le don de la faire réfléchir, pour l’argent mais aussi pour des raisons personnelles.

Au début, j’ai eu un peu de mal à comprendre pourquoi elle avait accepté ce deal, surtout qu’elle ne connait Cable que de vue. Et puis sa mère est très insistante, à la limite du flippant. Mais on comprendra ses raisons plus tard dans le roman.

Par rapport aux personnages, il y en a très peu. En fait, nous sommes enfermés dans cette bulle entre les deux personnages. Ils sont presque toujours seuls dans cette grande maison, au bord de la plage. On vit donc H24 avec eux et ils sont nos seuls points de repère. J’ai beaucoup aimé Affton, elle est très douce et très mature, surtout pour son âge. Malheureusement, le roman se concentre surtout sur Cable, et je trouve qu’Affton aurait pu être plus développée. Elle est tellement admirable qu’on a envie de plus la connaitre. Cable, quant à lui, fut un véritable coup de coeur. Il est torturé, et je trouve que l’autrice a su le construire à la perfection. Ses paroles et ses actes sont totalement en accord avec sa personnalité. Il est très dur avec son entourage, mais il a quand même un bon fond. Ce sera à lui à accepter cette partie de sa personnalité afin d’arrêter de tout envoyer valser.

Ce roman traite de la drogue et de la façon dont on s’en sort. On suit alors l’évolution de Cable, ses forces, ses rechutes, ses crises d’angoisse et ses doutes. C’est un combat permanent que lui seul peut résoudre. Mais Affton est aussi là pour l’aider. J’ai beaucoup aimé qu’elle agisse avec lui comme avec n’importe quelle autre personne. Il vont alors avoir une complicité non comparable qui est ultra touchante.

Pour conclure, j’ai absolument adoré ce roman, pour son histoire et aussi ses personnages. Je me suis plongée dans l’univers dès le début, et j’ai beaucoup aimé tout ce qui gravite autour: la plage, le surf, les soirées feu de camp et la vie de tous les jours. Enfin, j’ai adoré la plume de l’autrice qui est magnifique et fluide. Elle nous entraine dans cette histoire poignante et absolument addictive avec une grande facilité. Je recommande donc ce roman à 2000%.

 

Pages: 389

Édition: Hugo Poche

Date: 12 Novembre 2020

 

Ma note: 18/20

 

  1. Youngblood 5 Seconds of Summer 3:26
  2. Complicated Avril Lavigne 4:08
  3. Beautiful (feat. Camila Cabello) Bazzi 3:00
  4. Halo Beyonc 3:44
  5. Sure Be Cool If You Did Blake Shelton 3:40
  6. Consequences (orchestra) Camila Cabello 2:53
  7. Crying in the Club Camila Cabello 3:38
  8. Liar Camila Cabello 3:35
  9. Shameless Camila Cabello 3:46
  10. Something's Gotta Give Camila Cabello 3:58
  11. Ashes (from "Deadpool 2" Motion Picture Soundtrack) Cline Dion 3:15
  12. Loved Me Back to Life (feat. Lil Charles) Celine Dion 3:51
  13. Complicated | Avril Lavigne (cover) Haley Klinkhammer 4:10
  14. Be Alright Dean Lewis 3:19
  15. For The Last Time Dean Lewis 3:17
  16. Sober Demi Lovato 3:22
  17. Cold Coffee Ed Sheeran 4:11
  18. Remember The Name (feat. Eminem & 50 Cent) Ed Sheeran 3:27
  19. Track 16 Tin 4:07
  20. South of the Border (feat. Camila Cabello & Cardi B) Ed Sheeran 3:24
  21. Castle Halsey 4:37
  22. human Christina Perri 4:06
  23. i hate u, i love u (feat. olivia o'brien) gnash 3:44
  24. You Say Lauren Daigle 4:26
  25. Hold Me While You Wait Lewis Capaldi 3:27
  26. Runnin' (Lose It All) Naughty Boy 3:20
  27. Photograph Ed Sheeran 4:25
  28. PILLOWTALK ZAYN, Levi Lennox 3:24
  29. What About Us P!nk 4:29
  30. Love On The Brain Rihanna 3:44
  31. Say Something A Great Big World, Christina Aguilera 3:44
  32. Scars To Your Beautiful Alessia Cara 3:51
  33. Back To You Selena Gomez 3:28
  34. SexyBack Justin Timberlake, Timbaland 4:03
  35. Bird Set Free Sia 4:15
  36. Stone Cold Demi Lovato 3:15
  37. Earned It (Fifty Shades of Grey) - Universal Pictures Film Music The Weeknd 4:11
  38. Starboy The Weeknd 3:51
  39. The Hills The Weeknd 3:54
  40. Too Good At Goodbyes Sam Smith 3:35
  41. Stressed Out Twenty One Pilots 3:45
  42. Dusk Till Dawn ZAYN feat. Sia 3:59
  43. fOoL fOr YoU ZAYN 3:23
  44. I Dont Wanna Live Forever (Fifty Shades Darker)-13856 ZAYN & Taylor Swift 4:17
  45. TiO ZAYN 2:59
  46. wRoNg ZAYN feat. Kehlani 3:33

 

“J’avais lu dans ses beaux yeux bleus qu’elle était sincère. Elle me détestait vraiment. Elle détestait ce que je faisais, et c’était comme si elle savait d’avance ce que je ferais ensuite et qu’elle le détestait tout autant. Elle détestait s’être intéressée à moi, tout comme elle détestait savoir qu’elle était la seule à avoir osé dire quelque chose. Elle détestait le fait de se soucier de moi quand j’étais pour ma part incapable de ressentir la moindre émotion.”

 

PS: Merci à Hugo Roman pour ce service presse !

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *