Chroniques,  New romance

Avis | Hors-la-loi (1), N. R. Davoust

Résumé

1858, Colorado.

Cassie s’occupe seule de son ranch depuis la mort de sa famille, et mène une vie sans heurt malgré les visites régulières d’un voisin plein d’amertume, qui n’a de cesse de vouloir la chasser de ses terres.

Le jour où elle découvre un inconnu gravement blessé et armé jusqu’aux dents, deux choix s’imposent alors à elle : le laisser mourir pour éviter les problèmes, ou prendre le risque de le soigner pour qu’il reprenne sa route.
Un homme que le passé violent finira par rattraper. Il devra alors, à son tour, choisir : fuir ou faire face.

Cassie n’aurait jamais pu imaginer à quel point sa vie allait basculer.
Elle n’imaginait pas, non plus, les tourments et le danger que cet inconnu allait ramener avec lui.

 

Avis

Tout d’abord je remercie N.R. Davoust pour ce service presse. L’histoire me tentait beaucoup, et étant une ancienne cavalière, j’étais très curieuse de lire un roman dans ce genre.

On suit ici Cassie qui vit seule dans son ranch, au milieu de nulle part. Un beau jour, elle tombe nez à nez avec une homme blessé. Elle décide alors de le soigner et de le garder sous son toit jusqu’à ce qu’il se rétablisse.

Comme dit dans le résumé, cet homme est armé jusqu’aux dents. C’est donc une décision dangereuse qu’elle a prise. Les deux vont alors cohabiter ensemble, et au fur et à mesure de sa guérison, Cassie se méfie de plus en plus de cet inconnu. Après tout, rien ni personne ne la protège. J’ai beaucoup aimé cet aspect d’apprivoisement entre les deux personnages. L’autrice a su faire durer ça dans la longueur, et elle a très bien réussi à retranscrire cette atmosphère de méfiance. Les émotions sont très bien décrites, tout comme cette aura de suspens et de tension entre les deux personnages.

Mais la tension n’est pas seulement crée par la méfiance qu’ils ont l’un pour l’autre. En effet, nous allons assister à un rapprochement plus qu’ambigu entre les deux personnages. J’ai beaucoup aimé le fait que la romance mette du temps à s’installer. Tout passe par les jeux de regard, l’analyse qu’ils font l’un de l’autre, les observations, sans oublier les petites “piques” qu’ils se lancent. Tout est très addictif. C’est aussi une romance mature, et j’ai beaucoup aimé le caractère de Cassie. C’est une femme forte, malgré son jeune âge. C’est aussi une véritable personnalité dans son “village”.

Pour conclure, j’ai énormément aimé ce roman. La plume de l’autrice est absolument magnifique, l’histoire est fluide et très addictive. La romance est parfaitement dosée je trouve, et j’ai beaucoup aimé qu’elle mette du temps à se mettre en place. Il y a aussi de l’action, du mystère, des secrets… Bref, tout n’est pas rose. MAIS (et malheureusement il y a un “mais”), il y a une scène qui m’a beaucoup refroidie, une scène qui va beaucoup trop loin à mon goût. Ce n’est pas une scène de viol, mais presque. Et je n’ai pas du tout compris la réaction inexistante de Cassie après ça. Je trouve ça dommage car ça m’a un peu freinée dans mon enthousiasme.

 

Pages: 200

Édition: Auto édité

Date: 20 Octobre 2018

 

“— Oh ! Espèce de…

Il tourna la tête et la regarda d’un air aussi innocent qu’elle un peu plus tôt.

— De quoi ? demanda-t-il.

Il leva ses mains pleines de boue, et avança vers elle.

Horrifiée, la jeune femme recula.

— Non ! Si vous m’approchez, je vous tire dessus !

Elle avait attrapé la carabine, pour faire bonne figure.

— Ah oui ? rétorqua Vaughn, aussi peu effrayé qu’un chat devant une souris.

Cassie se remit à rire devant son visage couvert de saletés. Elle perdit son sourire quand il l’attrapa brusquement par les épaules et approcha sa tête de la sienne.”

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *