Chroniques,  Science-fiction

Avis | Suprêmes – Elle Seveno

Résumé

Quatre cents ans après le monde tel que nous le connaissons, les Humains ne sont plus la race supérieure, ni même la seule. Et ils le découvrent lors d’une terrible invasion qui vire aussitôt à l’horreur.

Quand ils ne sont pas abattus comme du bétail, ils sont réduits en esclavage par une race perverse et tyrannique.

Vine, qui s’est toujours sentie en décalage avec les siens, est emprisonnée à son tour et déportée sur une planète inconnue. Dans sa cellule, elle rencontre un prisonnier différent des autres.

Quelle que soit sa race, il la fascine, la respecte et la guide…

À ses côtés, elle pourrait bien devoir remettre en question toutes ses certitudes.

 

“Et il me regardait. Charbon contre feu. Cela me déstabilisa. Il n’y avait pas grand monde qui pouvait se vanter d’une telle chose. Dangereux. Oui, il transpirait le danger par tous les pores de sa peau. Qui était-il pour se retrouver dans une telle situation ?”

 

Avis

Ce roman fut une très belle découverte !

On suit ici Vine qui, après une invasion d’une race supérieure, se retrouve emprisonnée comme beaucoup d’autres humains. C’est donc un roman de science fiction post-apocalyptique, et c’est pour cela que j’avais si hâte de commencer ma lecture.

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé Vine, qui est un personnage plutôt badass, sans rentrer dans le cliché de l’héroïne parfaite. Elle a beaucoup de qualités qui vont la conduire là où elle en est dans cette histoire, mais elle a aussi quelques défauts qui la rendent plus réelle. J’ai aussi (et surtout) beaucoup aimé Al’, le fameux prisonnier qu’elle va rencontrer. C’est un personnage très mystérieux, énigmatique, qui va nous faire douter de sa sincérité tout au long du roman.

Mais ce que j’ai surtout aimé, c’est l’alchimie entre les personnages. Ils ont tous des secrets qu’ils se cachent entre eux mais aussi à nous, ce qui crée un suspens qui nous fait tourner les pages encore plus vite. L’autrice joue avec nos pensées et notre confiance. On se pose alors beaucoup de questions sur la véritable nature et les intentions des personnages, tout en se demandant pourquoi ils agirait de telle ou telle manière.

Pour conclure, ce roman m’a beaucoup plu. J’avoue avoir eu un peu de mal à accrocher vers le milieu du roman, mais Elle Seveno a su créer assez de mystère et de suspens autour des personnages. J’aurai aimé avoir plus de descriptions sur les lieux ou les personnages, mais cela aurait peut être alourdi le roman. Cependant je suis heureuse d’avoir redécouvert la plume d’Elle Seveno dans une histoire autre qu’une romance. J’ai d’ailleurs été très agréablement surprise par la beauté de son écriture et la fluidité de son roman.

 

Pages: 320

Édition: Cyplog

Date: 27 Mars 2020

 

Ma note: 17/20

 

“Nous ne formions pas un groupe important sur la place, peut-être une trentaine là où notre école en comptait cent fois plus, mais nous nous tenions la main et nous n’avions aucune intention de faiblir, tout en connaissant les risques. Dans un gouvernement où la démocratie reculait, cela nous coûterait de nous trouver ici à manifester contre les puissants de ce monde… mais si nous ne le faisions pas, qui le ferait ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *