Chroniques,  New romance

Avis | La fourmi qui rêvait de devenir libellule – Elodie Faiderbe

Résumé

En débarquant à New York pour effectuer un stage dans une entreprise japonaise de jeux vidéo, Chloé espère laisser derrière elle son passé pour se reconstruire et repartir de zéro. Mais une cacahuète tueuse et un coup de poêle (ou deux) plus tard rendront ce nouveau départ plus… explosif qu’elle ne l’imaginait.

Chloé n’a alors plus le choix, elle doit cohabiter avec le diable en personne, celui qu’elle espérait ne jamais recroiser un jour : son patron. Sombre et arrogant, Nao Nakamura l’énerve autant qu’il l’attire. Mais dans ce petit jeu de séduction, ces deux âmes malmenées par la vie pourraient trouver en l’autre bien plus qu’un simple colocataire…

De la haine à l’amour, il n’y a qu’un seul battement d’ailes.

 

Avis

Ce roman n’a pas été un coup de coeur mais plutôt une belle découverte.

On suit ici Chloé qui s’envole direction New York pour un stage dans une entreprise de jeux vidéos. Après de multiples péripéties, elle trouve enfin un logement, et pas n’importe lequel. En effet, il se trouve qu’elle n’est pas la seule à vouloir y vivre. Et l’autre personne n’est autre que son patron.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Chloé. Elle est très explosive, soit tout le contraire de Nao. J’avoue que Nao ajoute aussi beaucoup de charme à l’histoire. Il est très mystérieux, ne parle pas beaucoup, mais on peut voir ses sentiments à travers son comportement. Pour résumer, lorsque les deux sont ensemble, cela crée un duo volcanique !

Par rapport à la romance, j’ai moins été fan. Les deux sont assez proches au début, je trouve (du moins dans leurs paroles). Puis s’en suit des petites “gueguerres”, certes drôles, mais j’ai trouvé que cela freinait la romance. En bref, il n’y a rien de nouveau à ce niveau-là, j’ai plus eu l’impression que l’autrice installait les bases pour le tome 2. Mais vers la fin, les chose s’accélèrent et c’est ce qui m’a donné envie de lire la suite.

Pour conclure, j’aurais aimé un peu plus d’actions ou de choses croustillantes, mais j’espère retrouver ça dans le tome 2. Cependant, j’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice et l’humour qu’elle a mis dans son roman. J’ai aussi adoré le mélange de culture et le domaine des jeux vidéos (mention spéciale à toutes les références Disney). J’ai hâte d’en apprendre plus sur Nao et son passé.

 

Pages: 356

Édition: Cyplog

Date: 25 Septembre 2020

 

Ma note: 17/20

 

Je suis sûre qu’ils rêvent tous de faire ça en secret. Et je l’ai fait. Moi, la stagiaire. J’ai le réflexe de prendre quand même une voix inquiète. Après tout, je suis encore seule dans l’appartement. Avec lui. Et la poêle est derrière moi.

— Euh, ça va ? Vous vous sentez comment là ?

Il me lance un regard furieux. Je tremble. Au temps pour la fierté.

— Comment ? Comme quelqu’un qui a pris un coup sur la tête !

— Oh, euh, c’était deux en fait.

— Deux quoi ?

— Deux coups.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *