Chroniques,  New romance

Avis | Styx Riders 1 – Kalypso Caldin

Résumé

La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC.

Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur.

Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

 

“Les fleurs ne survivent pas aux flammes.”

 

Avis

Une bonne découverte même si ce n’est pas mon genre de prédilection.

On suit ici Heden qui s’installe dans cette nouvelle ville pour des raisons professionnelles. En effet, elle va commencer à travailler en tant que fleuriste dans une petite boutique. Mais elle tombe en panne en chemin et n’a d’autre choix que de demander de l’aide dans un bar. C’est là qu’elle va faire la connaissance d’Ash.

Pour commencer, j’ai bien aimé Heden qui est une jeune femme pétillante. Elle a aussi du caractère, et heureusement car il en faut pour survivre dans ce genre d’endroit. Par contre j’ai eu un peu plus de mal avec Ash. C’est un homme très impulsif, mais j’ai trouvé qu’il n’avait pas assez de caractère. Mais surtout, je n’ai pas du tout aimé les petits surnoms qu’il donne à Heden. Je trouve que ça rend le roman trop doux pour ce genre d’histoire, mais peut être que c’est voulu.

Par rapport à la romance, j’ai eu aussi un peu de mal. La tension entre les deux personnages n’est pas assez exploitée et la romance est trop vite installée à mon goût. C’est dommage car je pense que j’aurais pu frôler le coup de coeur si ça avait été le cas.

Par contre j’ai bien aimé le côté mythologie. Ce n’est pas exploité en profondeur mais je pense que c’est mieux comme ça. L’autrice a su gérer le bon dosage, c’est intéressant mais ça reste léger. C’est un point qui apporte de l’originalité au roman, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Pour conclure, j’ai eu un peu de mal avec le personnage masculin, et donc avec la romance. Mais le caractère de l’héroïne a su rectifier le tir. D’un autre côté, je n’ai pas l’habitude de lire des romans sur les bikers car je n’aime tout simplement pas ça. Mais la plume de l’autrice est extrêmement fluide et on se plonge directement dans l’histoire. Même si je m’attendais à une histoire plus sombre (car il y avait de quoi faire) et plus mystérieuse, j’ai bien aimé ma lecture et j’ai dévoré le roman en deux jours à peine.

 

Pages: 496

Édition: Fyctia

Date: 18 Mars 2021

 

Ma note: 14/20

 

“Il existe des rencontres qui bouleversent une vie. Parfois, elles sont fugaces, mais plus poignantes d’intensité que mille années. Elles s’imposent à nous avec violence ou douceur, elles marquent au fer rouge.”

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *