Chroniques,  Fantasy,  Young adult

Avis | Lalie, le monde caché de Naturia – Myriam Lorenz

Résumé

Suite à un accident, Lalie, douze ans, perd connaissance et se retrouve dans une forêt qui ne ressemble en rien à celle de sa région.

Comment a-t-elle atterri là ? Comment repartir ? Pourquoi ne croise-t-elle aucun animal ? Aucun cri d’oiseau ou d’écureuil, pas même un petit insecte ou une araignée à l’horizon !

Heureusement que Lucas est là pour lui expliquer le fonctionnement de ce monde merveilleux, mais aussi très dangereux, qu’est celui de Naturia.

Vous êtes prêts à suivre les aventures de Lalie avec ce premier tome ? C’est parti !

 

Avis:

Tout d’abord je tiens à remercier l’autrice qui m’a gentiment envoyé son livre. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans jeunesse, et encore moins de la fantasy, mais les thèmes de ce roman m’intéressaient beaucoup. En effet, on parle ici de harcèlement scolaire, mais aussi du respect de la nature et des animaux.

L’histoire commence alors que Lalie a une vie tout à fait ordinaire. Elle a des parents, mais aussi des problèmes familiaux. Elle va au collège, où elle retrouve tous les jours ses camarades. Bref, une vie tout à fait classique. Mais un jour, elle va vivre une expérience qu’elle n’est pas près d’oublier. En effet, elle se retrouve tout à coup dans une forêt où tout semble étrange. Aucun animal, aucun bruit, rien ne lui est familier. C’est alors qu’elle tombe sur Lucas, un jeune garçon qui vit dans cette forêt. Et l’aventure commence tout juste.

J’ai beaucoup aimé l’univers de ce roman. Lalie vit une aventure entre ces deux mondes: le monde réel et cet univers magique. J’ai trouvé que le monde réel n’était pas si ennuyant. L’autrice manie très bien les descriptions et de ce fait, je me suis tout de suite plongée dans l’histoire. Quant au monde de Naturia, il est tout simplement très intrigant.

Le seul point d’ombre est que j’ai eu du mal à imaginer Lalie comme une adolescente de douze ans. C’est vrai que lorsqu’on imagine un ado de cet âge-là, on pense plus à la crise d’ado, aux rébellions, à la recherche d’identité. Mais ici ce n’est pas le cas. Lalie est une jeune fille qui est très sage, même si elle a ses propres convictions. C’est donc le seul point négatif que je pourrais trouver, même si avec du recul je trouve ça tout de même original.

Pour conclure, j’ai été surprise par cette histoire qui s’adresse aux 9 ans et plus mais qui est étonnamment bien écrite par rapport au public “cible”. Le vocabulaire, les tournures de phrases et les descriptions sont très bien adaptés, mais la plume de l’autrice est fluide. Et finalement le roman se termine avec un cliffhanger qui fait que l’on attend la suite avec impatience !

 

Pages: 172

Édition: Books on demand

Date: 21 Avril 2021

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *