Chroniques,  Fantastique,  Romance,  Young adult

Avis | Quand gronde le tonnerre – Mélany Bigot

Résumé

« Un violent coup de tonnerre retentit, accompagné presque aussitôt d’un flash de lumière blanche. L’orage s’était rapproché et devait être juste au-dessus du château. Ren se contenta de redresser la tête et de hausser un sourcil. Devant lui, la fenêtre s’était mise à trembler à cause d’un vent violent qui heurtait les carreaux avec force. Jamais encore une telle tempête n’avait frappé Caran. »

Qui aurait pensé qu’un simple orage bouleverserait l’avenir de tout un peuple ? Certainement pas le prince Ren, qui se prépare à monter sur le trône. Lorsque la tempête éclate subitement, la pire que son île ait connue, le jeune homme ne s’inquiète pas outre mesure. Jusqu’au moment où, au milieu des nuages, des bourrasques et des éclairs, un objet se détache et tombe du ciel.

Météorite venue de l’espace ? Signe de la colère des dieux ? Ou autre chose… ?

Il n’en faut pas plus pour piquer la curiosité de Ren, qui s’aventure alors seul dans la forêt, là où « la chose » s’est écrasée. Ce qu’il s’apprête à découvrir changera sa vie, à jamais.

 

Avis

Tout d’abord je tiens à remercier Mélany Bigot pour l’envoi de son livre. Après avoir lu et beaucoup aimé son dernier roman Mon immortel, j’avais très envie de me plonger dans cette histoire.

On suit ici Ren, prince de Caran, qui remarque un drôle d’objet tomber du ciel lors d’un énorme orage. Il prend alors la décision d’aller voir ce qui a bien pu transpercer le ciel ce jour-là.

On a donc un résumé très mystérieux qui ne dit rien sur l’histoire et les événements à venir. J’ai donc choisi de faire de même et de ne rien dévoiler sur la suite de cette aventure.

Pour commencer, j’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel on est plongés. Je n’ai pas l’habitude de lire de la fantasy car je ne suis pas fan des créatures mythiques tels que les dragons ou les gobelins. 😅 Cependant il n’y a rien de tout ça ici. Je dirais que l’ambiance est très médiévale avec le prince Ren et le château. C’est donc quelque chose qui m’a beaucoup plu !

Par rapport aux personnages, je les ai adorés ! Je ne parlerai que de Ren car c’est le seul dont on a connaissance en démarrant l’histoire. J’ai trouvé ce personnage très mystérieux, il cache son grand coeur sous une carapace d’acier et j’adore son petit côté “rebelle”. Quant aux autres personnages, il n’y en a pas un seul qui m’a déçue !

Enfin, l’autrice parle aussi de sujets de société dans son roman, qu’elle a retranscrit grâce aux codes de la fantasy. Le racisme, les classes sociales, la pauvreté, l’apparence sont des sujets très importants qui sont montrés du doigt par certains personnages.

Pour conclure, j’ai adoré ce roman. Encore une fois, la plume de Mélany Bigot est très poétique et fluide. Les événements sont très entrainants et on ne s’ennuie jamais. On attend les réponses à toutes nos questions et c’est pour cela que j’ai dévoré ce roman en même pas deux jours. Si je devais trouver un point négatif, je dirais que ce roman est trop court à mon goût. J’aurais aimé plus de scènes pour pouvoir côtoyer les personnages plus longtemps et découvrir cet endroit et cette culture plus en détails.

 

Pages: 273

Édition: auto-édité

Date: 30 Juillet 2020

 

Ma note: 17/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *