La promesse mia sheridan
Chroniques,  Romance

Avis | La promesse – Mia Sheridan

Résumé

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.

Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre.
Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

 

“Observe le comportement des gens quand ils pensent que personne ne les regarde. Tu sauras qui ils sont vraiment.”

 

Avis

On suit ici Kira, une jeune femme qui essaie de mener sa propre vie tant bien que mal. En effet, elle est sous l’emprise financier de son père. Le seul moyen de s’en échapper est de se marier pour débloquer l’héritage de sa grand-mère. Pour ça, elle a trouvé l’homme idéal. Seul, vivant reclus dans son vignoble, et surtout, en difficulté financière. C’est donc un compromis très intéressant pour eux deux.

Pour commencer, j’ai adoré les personnages. Kira est pleine de vie, très drôle et avec un brin de folie qui égaie le roman. C’est tout le contraire de Grayson, un homme froid qui a l’air de ne pas savoir s’amuser. Et c’est là toute la beauté de leur relation. Même si les deux personnages se complètent totalement, ils ont tendance à se chamailler pour des broutilles, ce qui donne des scènes très drôles.

Par rapport à la romance, elle est très lente à se mettre en place et j’ai beaucoup aimé cet aspect ! Le mariage arrangé peut paraitre cliché en lisant le résumé, mais ça ne l’est pas du tout grâce à leur caractères respectifs qui font qu’ils ne s’entendent pas très bien au premier abord.

De plus, on se concentre aussi beaucoup sur la psychologie des personnages (la romance passe donc après). C’est vrai que les deux héros se marient très vite et on se demande alors comment l’autrice va remplir les 400 dernières pages restantes. La réponse est : chacun a ses problèmes et son passé. Or, à force de se côtoyer, Kira et Grayson vont apprendre à faire connaissance et à s’aider mutuellement.

Enfin, j’ai adoré le décor de l’histoire. Les descriptions sont très bien maniées et c’est ce que j’adore dans les romans de Mia Sheridan. Je me suis plongée dans l’univers du début à la fin et je suis tombée amoureuse de ce vignoble et de la ville de Napa. On y rencontre aussi plein de personnages secondaires super touchants !

Pour conclure, je pense que Mia Sheridan fait désormais partie de mes autrices préférées. Même si je n’ai pas du tout aimé Léo, j’ai adoré Archer’s Voice (mon roman préféré de cette autrice), L’honneur de Preston, Le collectionneur de voeux et maintenant celui-ci. Les décors sont toujours magiques dans ses livres, et les personnages super touchants. Je recommande donc ce roman à 100% !

 

Pages : 538

Édition : Hugo Poche

Date : 11 janvier 2018

 

Ma note : 16/20

 

“Je suis vraiment heureux de vous rencontrer, Madame. Monsieur Grayson a dit qu’il se pourrait qu’il vous épouse, et je crois que c’est une bonne idée. Il dit qu’il ne sait pas si vous êtes une princesse pourrie gâtée ou une petite sorcière, mais je pense que si vous êtes une sorcière, vous êtes une gentille sorcière, car vous êtes vraiment très jolie.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *