stags chronique
Chroniques,  Romance,  Young adult

Avis | S.T.A.G.S. – M. A. Bennett

Résumé :

Greer, 16 ans, respecte les règles de STAGS, l’étrange pensionnat qu’elle vient d’intégrer. Elle aimerait faire partie des Médiévaux, le club très sélect d’élèves de terminale qui gèrent le lycée. Elle reçoit alors une invitation pour participer à la traditionnelle partie de chasse du club, mais découvre vite que les règles du jeu sont truquées.

 

Avis :

Une très bonne surprise !

On suit ici Greer, une lycéenne qui fait partie de STAGS, une école privée très sélect. Un jour, elle reçoit une invitation du groupe populaire de son lycée, les médiévaux, pour participer à un week-end de chasse. C’est une tradition qu’ils ont chaque année, pendant les vacances d’automne, dans le grand manoir du “chef” de la bande.

J’ai commencé ce roman sans réelles attentes. Je l’ai trouvé d’occasion et j’avoue avoir craqué sur la couverture. Cependant, j’ai accroché à l’histoire dès les premières lignes, à tel point que je ne pouvais plus m’arrêter. J’ai été très surprise, d’autant plus que je lis rarement des romans jeunesse car j’ai du mal avec le schéma “je suis un ado et je sauve le monde”.

Ici, l’autrice joue beaucoup avec le mystère qui tourne autour du groupe des médiévaux et de la traditionnelle chasse. Au début, tout est calme mais on sent que quelque chose ne tourne pas rond. On veut donc savoir la suite à tout prix, d’autant plus que c’est très facile à lire, donc difficile de lâcher le roman.

Par rapport aux personnages, je ne me suis pas forcément attachée à l’héroïne. C’est une jeune fille assez lâche je trouve, et elle est très instable. Cependant ces traits de caractère ajoute un côté “bancal” à l’histoire, ce qui fait qu’on se méfie aussi d’elle. Mais les personnages sont très intéressants si on les analyse d’un côté sociétal.

En effet, ce roman traite du harcèlement et tout ce qui entoure ce phénomène : les effets de groupe, l’appartenance, la richesse, le pouvoir, les préjugés, etc. Certains personnages sont cruels, d’autres font semblant, et j’ai beaucoup aimé voir le comportement de chacun vis-à-vis des autres et de ce qu’ils pensent les uns des autres.

Pour conclure, j’ai adoré l’ambiance mystérieuse du roman. La plume et fluide et l’histoire est addictive. J’ai adoré toutes les métaphores intégrées par l’autrice. Cela crée un lien entre tous les phénomènes, les personnages et les actions dans l’histoire. Par contre, il ne faut pas s’attendre à un roman très sombre, ça reste de la jeunesse, mais j’ai beaucoup aimé la façon dont l’autrice a traité tous les sujets présents. L’histoire n’est pas du tout ennuyante, d’autant plus qu’à la fin, alors qu’on pense que tout est fini, les révélations s’enchainent. C’est juste dommage que la suite de la saga n’est pas traduite.

 

Pages : 379

Éditions : Bayard

Date : 21 novembre 2018

 

Ma note : 16/20

 

“- Merde enfin ! ai-je crié? Réveille toi!
Car, moi, j’étais réveillée. Comme si cette déflagration sur la colline m’avait tirée d’une douce fantaisie surannée. Le coup de feu avait déchiré un vilain trou dans le petit rêve de ce matin…”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *