projet mars alpha
Chroniques,  Science-fiction

Avis | Projet Mars Alpha – Pierre-Etienne Bram

Résumé :

20 avril 2024.

“Allô la Terre ? Ici Dragon 3. Entrée dans l’atmosphère Martienne dans 3, 2, 1… Ça y est, on y est. “
À bord du vaisseau, Claire, Linn, Mike et Pedro, les 4 lauréats du programme de télé-réalité “Mars Alpha”, sélectionnés parmi plus de 200 000 candidats, sont filmés quasi 24h/24. Sur la planète bleue, les yeux d’une grande partie de l’humanité sont rivés sur leurs écrans depuis que le voyage a commencé, sept mois plus tôt.
“Le parachute principal vient d’éclater, on descend trop vite je répète, on descend trop vite ! “

Après de nombreuses morts et d’étranges disparitions qui ont ébranlé sa mise en route huit ans plus tôt, le projet Mars Alpha serait-il sur le point de toucher à sa fin ?

 

“Comme toujours, les bruits de la nuit me rappellent mon enfance et les week-ends en tant que scout sous la tente. Tout semble maintenant paisible. Presque trop.”

 

Avis :

Tout d’abord je tiens à remercier Pierre-Etienne Bram pour m’avoir envoyé son roman. C’est vrai que je lis peu de science-fiction, pourtant c’est un genre que j’apprécie beaucoup !

On ne va pas se mentir, quand on lit le résumé on pense direct à Phobos de Victor Dixen. Mais en réalité, il n’y a aucun point commun mis à part ce côté télé-réalité (et encore, il n’est pas traité de la même manière). L’histoire est plus adulte que Phobos. Cela se ressent grâce à l’écriture mais aussi avec les personnages qui sont tous adultes.

Pour commencer, j’ai bien apprécié les personnages, même si ce n’a pas été le coup de foudre. C’est une histoire qui se déroule à huit-clos, donc on vit carrément avec eux. Je ne me suis pas trop attachée à Claire, mais j’ai été très intriguée par un personnage secondaire (je ne dirai pas lequel pour ne pas spoiler). J’aurais donc aimé qu’il soit un peu plus présent dans le récit. Mais finalement, ce n’est pas le plus important.

En effet, on suit ici le projet Mars Alpha depuis le début. On suit les entrainements des candidats, les différentes phases de sélection ainsi que le voyage. Il y a aussi d’autres moments un peu plus light, ce qui crée un bon rythme dans l’histoire. Il faut savoir que l’histoire n’est pas chronologique. On a des moments “avant” (pendant les phases de sélection) et “maintenant” (pendant le voyage vers Mars). J’ai eu un peu de mal à me plonger dans l’histoire au début, mais je trouve que l’auteur a bien su manier cette temporalité, ce qui fait que l’on ne s’embrouille pas l’esprit.

Grâce à ces flashbacks, on découvre petit à petit les prémices de ce projet et tous les secrets qui vont avec. Ce n’est donc pas seulement un récit de science fiction pur et dure, mais aussi des secrets et des manigances qui gravitent autour de certains personnages. Ce côté est très prenant car les mystères sont résolus au fil des chapitres, ce qui nous donne envie de tourner les pages. J’ai adoré découvrir toutes ces révélations et ces plot-twist !

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture. L’auteur nous montre tous les aspects du projet Mars Alpha : les sélections, le voyage, mais aussi le commencement avec l’aspect financier et identitaire du projet. Il pointe aussi du doigt le côté voyeur malsain de l’Homme avec les téléspectateurs. Certains moment font même froid dans le dos ! J’ai donc bien aimé ce roman même si j’aurai aimé avoir plus de scènes “basiques” pendant le voyage dans la navette. Et j’avoue que le manque de romance m’a aussi un peu “gênée”, mais ce ne sont que mes goûts personnels 🙂

 

Pages : 364

Édition : Books on demand

Date : 15 juillet 2019

 

“Je n’aime pas les lundis. Je n’ai jamais aimé les lundis.
Sans doute parce qu’ils annoncent le début d’une longue semaine de travail, semaine durant laquelle l’adrénaline de la résolution d’une enquête fera souvent face à l’horreur et l’atrocité du genre humain : l’art de faire souffrir ou de tuer son prochain n’a de limite que l’imagination des hommes.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *