pumpkinheads
Chroniques,  Romance,  Young adult

Avis | Pumpkinheads – Rainbow Rowell

Résumé :

Deja and Josiah are seasonal best friends.

Every autumn, all through high school, they’ve worked together at the best pumpkin patch in the whole wide world (not many people know that the best pumpkin patch in the whole wide world is in Omaha, Nebraska, but it definitely is). They say goodbye every Halloween, and they’re reunited every September 1.

But this Halloween is different – Josiah and Deja are finally seniors, and this is their last season at the pumpkin patch. Their last shift together. Their last goodbye.

Josiah’s ready to spend the whole night feeling melancholy about it. Deja isn’t ready to let him. She’s got a plan: What if instead of moping they went out with a bang? They could see all the sights! Taste all the snacks! And Josiah could finally talk to that cute girl he’s been mooning over for three years . . .

What if their last shift was an adventure?

 

Avis :

C’est mon tout premier roman graphique et j’ai adoré ! 😍

Ce roman me tentait beaucoup pour plusieurs raisons : sa couverture (of course), le résumé qui m’avait l’air tout doux et j’avais envie de découvrir les romans graphiques. Spoiler alert : j’ai passé une très bonne lecture et j’ai envie de continuer ma lancée dans ce genre, notamment en VO.

On suit ici l’histoire de Josiah et Deja, deux adolescents qui travaillent dans un champs de citrouilles. Malheureusement, c’est leur dernière année de lycée, et donc la dernière année où ils travaillent là-bas. Ils vont donc essayer d’en profiter un maximum et d’assouvir leurs derniers désirs.

Grâce à ce schéma, on voyage donc de stand en stand. On découvre toutes les activités de cet endroit qui est si cocooning et si américain. J’ai adoré ce voyage, et les illustrations sont superbes ! Ce roman est LE roman d’ambiance à lire à chaque début d’automne pour se mettre dans un bon mood. 🥰

J’ai beaucoup aimé les personnages qui sont très simples mais si attachants. Josiah n’a pas vraiment confiance en lui, il est très timide mais il va être épaulé par Deja. En effet, celle-ci a pour objectif de n’avoir aucun regret. C’est donc avec ce principe qu’elle va “forcer” Josiah à parler à la fille qui l’intéresse depuis le début.

Il y a beaucoup de belles leçons de vie dans ce livre, que ce soit par rapport à la vie en général ou aux personnages. Les deux adolescents rentrent dans une période de leur vie où ils changent mentalement et doivent se rendre plus autonome. Il faut laisser les peurs de côté et se lancer une bonne fois pour toute ! J’ai aussi beaucoup aimé que le “thème LGBT” soit présent, et notamment qu’il soit bien traité. Il ne prend pas beaucoup de place car ce n’est pas le sujet principal, mais il se prête parfaitement au genre.

Pour conclure, ce roman est LE roman graphique à lire en automne, que ce soit par les jeunes adolescents, mais aussi les adultes. Ce n’est pas un coup de coeur pour moi car en soit l’histoire n’est pas super élaborée. Mais je pense que ce qui compte c’est l’ambiance qui se dégage du livre. 🍁 🦊 🍄

PS : C’est aussi un très bon livre pour ceux qui souhaitent se lancer dans la lecture en anglais. Le vocabulaire est très simple car ce ne sont que des dialogues entre deux adolescents. De plus, les images aident beaucoup !

 

Pages : 224

Édition : Macmillan

Date : 5 septembre 2019

 

Ma note : 16/20

 

“There you go again, Josie. It’s not fate that brings people together. It’s people !”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *