Chroniques,  Romance

Avis | On the rebound – Louise Burglam

Résumé :

La vie n’a rien d’un long fleuve tranquille. Duncan en sait quelque chose. Veuf depuis trois ans, hanté par le décès de son épouse et rongé par la culpabilité, il ne peut se résoudre à aimer à nouveau. Une seule comptait et elle est morte et enterrée.

Fort de ses convictions, il s’interdit d’éprouver des sentiments pour une autre femme. Et surtout, il refuse de souffrir !

Pourtant, il va croiser la route d’Ella, une jeune Française venue en Écosse pour poursuivre ses études d’Histoire. Il était loin de se douter que cette petite blonde aux yeux noisette, étrangère de surcroît, allait bouleverser sa vie.

Mais le destin réserve bien des surprises…

 

Avis :

Un résumé qui avait tout pour me plaire mais je ressors assez déçue de ma lecture…

On suit ici l’histoire d’Ella, une jeune étudiante qui est partie en Écosse pour ses études. Là-bas, elle va tomber sur la route de Duncan, un homme un peu plus âgé. Et ça va être le coup de foudre. À partir de là, ils ne vont plus vouloir se quitter.

Pour commencer, j’ai bien aimé les personnages même si je ne me suis pas forcément attachée à eux. J’ai bien aimé Duncan, qui est un peu la caricature de l’homme veuf, solitaire et un peu bourru. Ça peut paraître assez cliché mais c’est un schéma que j’aime bien, et donc, qui ne me dérange pas. Ella, elle, est la poisse incarnée. J’ai trouvé ça un peu too much parfois, car dès qu’elle touche à quelque chose, la situation se transforme en cauchemar. Mais après tout, c’est ça qui fait avancer l’histoire car Duncan se retrouve toujours à devoir aider Ella.

Par contre, j’ai eu beaucoup de mal avec la romance. Moi qui privilégie les romances slow burn avec beaucoup de “tension”, ce n’est pas du tout le cas ici. Les personnages tombent littéralement amoureux dès les cinquante premières pages. Il me manquait donc l’addiction que j’aime retrouver dans les romances New Adult. À partir de là, je me demandais qu’est-ce qui allait bien pouvoir se passer après.

Pour être honnête, je ne me souviens pas trop de ce qui s’est passé par la suite. J’attendais sûrement tout autre chose. J’aurais aimé découvrir l’Écosse, j’aurais aimé suivre l’héroïne dans ses études et son université. Or, ici l’autrice ne se concentre que sur le couple.

Pour conclure, ce n’est pas forcément une épreuve agréable d’écrire un avis négatif sur un roman car je me doute bien que l’autrice a dû mettre beaucoup de temps à l’écrire. Je pense simplement que je ne suis pas du tout la cible de ce genre de roman. Malgré des côtés qui se veulent un peu plus dark que d’autres, je n’ai pas été touchée par le passé des personnages et leur histoire. Malheureusement, la romance va beaucoup trop vite et ça m’a freinée dès le début.

 

Pages : 294

Édition : Cherry Publishing

Date : 3 décembre 2021

 

PS : Merci à Cherry Publishing pour l’envoi de ce service presse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *