Chroniques,  Polar / thriller,  Romance

Avis | Last kiss – Laurelin Paige

Résumé :

Emily Wayborn a pris une décision. Elle n’a peut-être pas entièrement confiance en Reeve Salis, mais il est la seule personne qui lui donne ce dont elle a besoin. Avec Reeve, elle peut enfin être elle-même. Être avec lui est la seule chose qui la maintient à la surface alors que le reste de sa vie s’écroule. Mais Reeve, le riche et sexy hôtelier, est bien décidé à garder sous clé ses dangereux secrets. Tandis qu’Emily est déterminée à obtenir des réponses sur les activités de son amant et sur les circonstances de la disparition de son amie Amber, il semble que quelqu’un s’assure qu’elle ne les trouve pas… Le temps presse et elle remet en question tout ce qu’elle croyait savoir sur son couple avec Reeve et sur son amitié avec Amber. Plus que jamais son amie lui paraît toxique et elle doit maintenant faire un choix impossible entre suivre son coeur au péril de sa vie ou simplement survivre.

 

“Et l’amour que je ressens pour lui est si léger, comme une plume, comme un rayon de lumière, comme une chute éternelle qui promet de ne jamais toucher terre.”

 

Avis :

Un tome 2 assez différent du tome 1 mais tout aussi addictif !

Après la terrible découverte que les personnages font à la fin du tome 1, j’avais hâte de finir cette saga pour voir ce qui allait se passer. Et je ne suis pas déçue ! Ici, Emily est encore plus déterminée à découvrir les réponses à toutes les questions qu’elle se pose depuis le début. Mais à travers cette enquête, elle fait face à plusieurs problèmes. À qui faire confiance ? Comment gérer ses sentiments dans ce triangle amoureux ?

Rentrons directement dans le vif du sujet : la romance. Ici, on a un véritable triangle amoureux. C’est à dire que tout le monde est amoureux de tout le monde (au moins c’est clair). D’habitude j’ai HORREUR des triangles amoureux. Je déteste quand une personne joue sur plusieurs tableaux et trompe sa/son partenaire. Mais ici, l’autrice appuie beaucoup sur la raison de cette relation très compliquée (l’amitié vs l’amour). Le côté psychologique est traité en profondeur (encore plus que dans le tome 1) et j’ai adoré cet aspect. On comprend pourquoi les personnages sont si liés les uns aux autres, notamment grâce à leur passé. On ne peut que les prendre en affection pour le coup.

Cependant, les personnages ne sont pas toujours sincères entre eux (voire presque jamais). On ne sait plus qui dit la vérité à la fin, ce qui fait carburer notre cerveau à 1000 à l’heure. La manipulation est ultra présente dans ce tome 2, ce qui est très loin d’être sain. On ne sait pas s’ils se cachent des choses pour leur bien-être ou au contraire, pour se briser. Leurs jeux respectifs sont très malsains, et le côté “dark romance” est très présent. J’ai trouvé ça très intéressant et addictif.

Outre l’aspect psychologique, on assiste à des scènes dignes d’un thriller. Forcément, le retour d’Amber apporte énormément de réponses, mais aussi de nouveaux éléments par rapport à la mafia et la guerre que mène Reeve contre sa famille. Cela nous permet de voir Reeve dans les pires moments, et j’ai vraiment adoré ce personnage. J’avoue que les quelques longueurs par-ci par-là m’ont parfois empêchée de ressentir le suspens, mais tout est très bien ficelé.

Pour conclure, j’ai vraiment adoré cette saga. L’autrice raconte l’histoire de deux (/trois) personnes complètement détruites. La relation entre Reeve et Emily est malsaine, mais on comprend pourquoi (bon, j’avoue que Reeve m’a parfois un peu choquée). J’ai adoré comment l’autrice a traité le côté psychologique et la difficulté des relations entre les personnages. Une mention spéciale à la plume de l’autrice, qui malgré les scènes de sexe très explicite, a su garder une certaine poésie dans ses phrases.

 

Pages : 431

Édition : Hugo roman

Date : 5 avril 2018

 

Ma note : 17/20

 

“Cet homme qui, il y a quelques instants à peine, était le mien, dorénavant, je n’en suis plus si sûre. Son visage est fermé et impossible à déchiffrer. Mais quand son regard croise le mien, j’ai l’impression que la pièce se met à tourner. Dans ses yeux, je lis un sombre mélange d’émotions si troubles et complexes que j’en deviens incapable de comprendre mon propre ressenti. Je ne peux que recevoir le sien. Et comprendre qu’il veut le partager avec moi. Même si l’étendue de tout ce que je lui ai caché est maintenant évidente.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *